• Le maitre - Patrick Rambaud - Extrait

    - Maître, disait-il, vous nous enseignez que la tradition est barbare...

    - C'est la tradition qui nourrit les guerres, la tradition qui force les hommes à des travaux épuisants, la tradition qui creuse le fossé entre riches et pauvres, la tradition encore qui invente des cultes pour séparer les hommes. N'est-ce pas de la barbarie ?

    - Qu'appelez-vous précisément tradition ?

    - Ce sont des règles de vie, édictées par on ne sait plus qui, ou par une divinité malfaisante à tête de crapaud. Les gens s'y habituent, ils y croient, ils l'appliquent sans jamais la remettre en question. Personne ne se lève et dit : "Cette règle est idiote!" Je vais vous donner un exemple. Un jour, une secte décide qu'il ne faut pas manger de potiron. Les potirons sont donc bannis. Ils causent même l'effroi des sectateurs. "Tu as mangé une bouchée de potiron ? Malheureux! Tu vas périr dans d'affreuses souffrances! Vite, recrache pendant qu'il est temps et jure de ne pas recommencer!" De l'autre côté de la rivière, imaginons une tribu d'adorateurs du potiron. 0Que vont-ils faire ? Vont-ils traverser la rivière pour hacher menu ceux qui identifient le potiron au mal absolu ? Sans doute. Les guerres n'ont pas d'autres origines. Chacun reste emmuré dans ses croyances, qui vont à l'encontre des croyances du voisin. Ne trouvez vous pas que c'est stupide ?

    - Stupide, Maître, mais aussi mortel.

    - Eh oui, Lin-lei. Je vous engage tous à étudier ce que préconisent les sectes : leurs interdits ne sont que des signes de reconnaissance. Entre eux, ils s'appellent frères. Tous les autres, ils les rejettent. Cette détestation des uns pour le potiron, elle vient peut-être d'une indigestion, puis ces mots de ventre alimentent une croyance, et la croyance devient des mots encore plus grands.

    Tse-lou va nous cueillir un potiron!

     

    Le Maître - Patrick Rambaud de l'Acadélie Goncourt - Roman - Bernard Grasset

    « Sur le chemin des sorcières - Mont Saint Michel - Bas-Rhin - PhotosVers la lumière »

  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Janvier 2016 à 14:12

    :)), excellent !

    (je pense aussi qu'il y a tradition - les traditions du potiron et autres-, et Tradition - la connaissance de l'essentiel qui se transmet...)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 19 Janvier 2016 à 19:34

    Je suis d'accord avec la nuance : l'une est de l'ordre de la con-naissance ; elle n'est pas imposée mais requière le consentement et l'adhésion  libres. L'autre relève de la superstition, est coercitive et engendre la violence et la guerre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :