• On a tous une cabane de jardin enfouie quelque part - Poésie

    On a tous une fragilité en nous

    Une écaille de poisson fichée dans notre sève

    Un doudou oublié quelque part

    Des cailloux en travers de notre chaussure

    Des non coincés au fond de nos vallées

    Un chaton disparu

    Des larmes comme des piqûres d'abeille

    Une grand-mère aux mains trop rêches et aux poches vides

    Des coups de pieds en guise de câlin

    Un grand frère trop intelligent

    Un nuage posé dans notre ciel

    Un cœur fêlé comme une vieille branche

    On a tous besoin d'Amour

    D'un oiseau qui chante dans notre jardin

    D'un rayon de soleil sur notre prairie

    D'une source gazouillant à l'orée de nos forêts.

    On a tous besoin d'Amour

    On a tous une fragilité en nous qui fait jaillir nos arc-en-ciel

    On a tous au fond de nos armoires

    Sous un tas de mouchoirs oubliés

    Des trésors magiques qui sommeillent

    La montre à gousset d'un grand-père

    L'aquarelle d'un arrière-grand-oncle

    Une dentelle réalisée à la main dans la nuit des temps,

    On a tous enfouis au fond de nous une cabane de jardin

    Construite à l'époque des culottes courtes

    Elle est enfouie loin, très loin

    Les grands l'ont demandé

    On croit que c'est ça de grandir

    Dans la cabane, il y a

    Des jonchées de bonté, une cascade de rire,

    Une grosse marmite d'optimisme

    L'art de créer la beauté,

    Un air de guitare, une mélodie pour mandoline,

    Un tableau rayonnant comme un coucher de soleil sur la mer

    Un chant à faire pleurer les libellules,

    Un poème d'où bondissent des perles d'or

    On a tous au fond de nous une cabane à merveilles

    Un arc-en-ciel à nourrir.

    « Héritage - Histoire courteDepuis le ciel - Poème »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Juillet 2016 à 23:11

    certains y puisent de la force,
    d'autres ne s'en remettent jamais
    mystère de l'âme humaine  ..
    bravo pour ce beau et profond texte !

    2
    Jeudi 28 Juillet 2016 à 22:27

    Bonsoir Rêves de Plume,

    Peut-être faut-il oser rêver de plumes, de doudou, de câlins

    Peut-être faut-il oser croire aux lendemains, même par intermittence

    Peut-être faut-il oser donner même quand on a plus rien

    Peut-être faut-il oser deviner le rayon de soleil sous le toit de nuages

    Peut-être faut-il être assez fou pour aimer quand même

    Quand on a mal et qu'on est seul, tout seul dans l'Univers

    Peut-être faut-il savoir reconnaitre l'amour d'une marguerite,

    Le sourire d'un papillon, la caresse d'un oiseau

    Quand on croit avoir tout perdu...

    Alors, alors, à côté des bleus à l'âme et du cœur déchiré

    Peut commencer à croitre l'arc-en-ciel de nos joies.

    J'ai complété le poème que j'avais écrit avant-hier.

    C'est pour ça que j'ai changé son nom.

     

     

     

    3
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 18:18

    J'aime beaucoup ce texte, un brin mélancolique.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :