• Recette du peintre

    Une pincée de poudre de perlimpinpin,

    Une ramette de plumes de paon,

    Quelques écailles d’oie sauvage, tu prendras.

    Le tout dans une bombonne translucide, tu jetteras.

    D’un jus d’ailes de coccinelle, tu arroseras.

    Neuf fois avec une cuillère en bois de châtaignier, tu remueras.

    Avec de la colle de farine de riz complet,

    Une étiquette aux bords biseautés, tu apposeras.

    D’un bâton d’écriture démodé, tu te muniras.

    Son extrémité dans l’âtre, tu brûleras.

    Et en quelques traits précis, la formule, tu traceras :

     « Brille, brille, brille à la pleine lune,

    En élixir incandescent, te transformeras

    Au troisième coup de minuit. »

    Deux lunes, reposer, tu laisseras 

     

    A six heures deux du matin,

    Trois dés à coudre de breuvage, tu absorberas

    Sous son effet, les pinceaux et les pigments, tu prendras

    Sur la toile, l’œuvre tu traceras

    Mais quand Vénus en Taureau sera.

    A l’amour te consacreras.